Vivre dans la rue à Nice, cuisine et récupération alimentaire

VivreDanslaRue_Biblio_GaspillageAlimentaireVivre dans la rue à Nice, cuisine et récupération alimentaire», coll. récits et fictions Terrain, Amandine Plancade, L’Harmattan éd, 2013.

Amandine Plancade, docteur en anthropologie, a réalisé une enquête ethnographique remarquable sur la récupération alimentaire auprès des habitants d’une cabane installée rue des Ponchettes à Nice. A lire à tout prix, comme un éclairage différent dans le cadre de notre dossier consacré au gaspillage alimentaire.

Extrait : «Ce décalage entre le moment du don et celui de sa consommation marque la volonté d’attendre et de préparer son repas. En effet, si tous les aliments donnés sont acceptés, ils ne sont pas pour autant consommés sur le champ. Le délai entre l’obtention d’un produit et sa consommation porte une signification qui se matérialise dans l’opération de transformation par les habitants du produit en aliment consommable par eux. A la cabane, en dehors de la récupération sur le marché, les habitants ne peuvent guère choisir les denrées qu’ils consommeront. Malgré le peu de possibilités, ils privilégient toujours les plats qui nécessitent une préparation

Contenus libres de droit. PDF à télécharger : ERoux_GaspillageAlimentaire_Bibliographie

Ce contenu a été publié dans Bibliographie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *