Métissage et créolisation

Métissage et créolisation / avant-goût

La cuisine en France est sans doute caractérisée par sa capacité à absorber, depuis très longtemps, des techniques, des produits et des recettes du monde entier. C’est un fait qu’aujourd’hui, flammenkuch, couscous royal et pizza se côtoient dans un imaginaire culinaire français. Mais qu’en est-il dans le détail ?

L’OCpop propose de s’entretenir avec les artisans des métiers de bouche et les maraîchers originaires d’un ailleurs qui leur permet sûrement d’introduire de nouveaux produits et de nouvelles manières de s’alimenter. Mais aussi de s’interroger sur la réalité d’un certain métissage de la cuisine populaire en France. Qui sont les passeurs de ces pratiques culinaires, et, où et comment se mettent en œuvre ces emprunts ? Quelle est la place des produits dits exotiques et quelles sont leurs utilisations ? De même, de nouveaux matériels sont aujourd’hui utilisés dans les cuisines françaises, wok, rice cooker, couscoussier, mandoline, que représentent-ils réellement dans nos pratiques culinaires ? Dans une autre direction et sans à priori, les produits industriels ou simplement manufacturés servent-ils de base ou de matière première aux recettes et aux pratiques alimentaires populaires ?

En fait, les cuisines populaires françaises ne vivent-elles pas une certaine forme de créolisation nourrie par les cultures régionales et les emprunts faits à un certain nombre de cultures immigrées et de cuisines d’ailleurs, estimées et reconnues ?

 

En savoir plus :

Do you want to be contacted?

You will be contacted soon